Ticonderoga 

19 juillet
Ce matin, nous sommes parti vers 8h30 direction Ticonderoga en passant par l’écluse #12 qui est la dernière !!! Nous traversons le long, sinueux et peu profond canal (en moyenne 13 pieds d’eau). Sur notre chemin, on rencontre la machine qui ramasse les algues pour en faire quelque chose que j’ignore. Elles ont un système quand même assez intéressant !!!!


Ce canal est fort peuplé en faune; des Ospray, des grands hérons, des aigles à tête blanche, des outardes, …


Arrivé à Ticonderoga vers 13h30, nous avons mis le moteur sur le dinghy (qui va maintenant mieux !!! Nous avions du mauvais gaz, il y avait de l’eau dedans…) et sommes allés sur la berge afin d’aller à la maison du fort pour acheter des légumes ! C’est magnifique à cette maison, il y a de très grand jardin de légumes et un immense jardin de fleur, que ma mère adorerait !!!! Il y a aussi des poules datant du temps du fort !!!


J’ai pu par la suite, rencontrer Margarett, la jardinière et lui demander s’il était possible d’acheter des légumes. Elle me répond qu’aujourd’hui ce n’est pas possible car elle a un événement en fin de semaine. Par contre, elle me demande si je suis venue l’an passé car elle me reconnaissait !!!! Wow elle m’a reconnu de l’an passé !!!!! Et comme elle me connaissait, elle a accepté de me vendre des légumes !!!! J’ai pu avoir: 2 laitues romaine, 1 laitue frisée, des carottes, des pois sucrés, des fèves jaunes et vertes, de la ciboulette et une sorte d’épinard, tous ça pour 5$ !!!!!! Ce sont de beaux et bons légumes !!!!
Par la suite, nous nous sommes dirigés vers la petite rivière que nous devons remonté en dinghy pour accéder au village (environ 30 minutes) où l’on peut trouver quincaillerie, Resto et poste à essence. Tout au long de la petite rivière, nous avons vu énormément de perchaude s’enfuyant du dinghy qui arrivait mais nous avons pu profiter de tous ces beaux poissons !!! Nous avons également pu voir des tortues et des grands hérons.


Rendu au village se Ticonderoga, nous voulions aller souper dans un “diner” que nous avions vu la dernière fois mais rendu là il était fermé, il nous fallait donc trouver un autre endroit pour souper… Nous sommes entrés dans un resto-bar mais c’était guère invitant donc nous avons continuer notre recherche pour finalement après 30 minutes de marche, nous avons trouvé un autre “dîner” !!!


Sur le chemin de retour vers le dinghy, nous avons croisé un musée des pompiers de Ticonderoga, mon chum en a profité pour aller le visiter !!! Dans une vitrine, il y avait des écussons de différent service incendie et celui de Montréal y était !!!!


Sur le retour sur la rivière, nous avons vu un immense castor sur la berge, il était gras et gros comme un sanglier !!!! Wow c’était impressionnant !!!! Nos amis Mariano et Suzanne l’aurait aimé !!! Malheureusement, je n’ai pas de photo pour vous car mon appareil photo portatif, la batterie ne fonctionne plus… Désolé…
Retour au bateau puis dodo !!!

Advertisements

Direction Whitehall

18 juillet
Une belle nuit calme, sans vague. Nous nous sommes levés à 6h00 car nous sommes à 2h de la prochaine écluse. Mais ce là nous a permis de voir le levé du soleil !!!!


Par la suite, je suis retournée dormir un peu. Lorsque je me suis relevée la journée débutait pour moi, voici un aperçu de ce qui membre mes journées lorsque nous naviguons:
Après le levé, je prépare le bateau pour la navigation, sortir tout ce que nous avons besoin pour naviguer: jumelle, GPS, allumer le VHF, allumer les instruments, sortir les coussins, le petit walkie-talkie pour parler avec nos amis derrière, … Pendant que Fred, regarde l’itinéraire de la journée. Par la suite, nous levons l’ancre et pendant que Fred est à l’ancre, moi je me prépare à partir quand l’ancre sera relevé. Une fois l’ancre levé, je me dirige vers le chenail en prenant bien gare aux bouées 😉 Fred vient ensuite me remplacer car je vais faire le déjeuner, dans un bateau nous n’avons pas de toaster donc les rôties se font sur le BBQ. Après le déjeuner, je valide l’état de batteries et si les panneaux solaires sont en train de charger, je branche tout ce qui a besoin de recharge durant la journée (appareil photo, iPhone, iPad, gopro, batterie de rechange pour walkie-talkie, …), je met aussi les lampe solaire dehors afin d’avoir de la lumière ce soir !!! Par la suite, c’est le temps de la vaisselle !!! Des fois, ce n’est pas une tâche facile car dans les vagues, il est facile d’avoir le mal de cœur! Je me charge également d’étendre tous ce qui est mouillé qui n’a pas eu le temps de sécher la veille. Tout ça aujourd’hui, entre-mêlé d’écluse aux 45 minutes environ. Après, je peux m’assoir un peu pour contempler le paysage et prendre des photos !!!! Par la suite, vient le dîner. Aujourd’hui j’ai fait une salade de patate, elle était succulente !!!!!
En après-midi, c’est un peu plus tranquille. Je ramasse le dîner, je m’assure que mon capitaine ne manque pas d’eau et n’a pas faim car lui pendant tout ce temps il tient la barre car nous n’avons pas de pilote automatique pour le moment, Henry (notre pilote automatique) trouve que la barre est trop raide depuis que nous avons faire refaire les brushing et est incapable de tenir un cap. Une fois rendu à destination je fais les manœuvres pour amener le bateau à l’endroit pour mettre l’ancre et par la suite je manie le bateau afin de s’assurer que l’ancre est bien solidement accrochée au fond de l’eau.
Une fois le moteur éteint, je prépare le souper pendant que Fred relaxe un peu de sa journée. Il ne faut pas négliger son travail car vous savez naviguer dans 3 pieds de vagues et de gros vents ce n’est pas toujours facile, de même que de palier au courant qui nous arrive parfois en plein visage ! Après le souper, on prépare le réservoir à eux portatif pour prendre notre douche à l’extérieur. Grâce à notre ami Pierre-André, nous pouvons avoir de l’eau chaude avec un chauffe-eau instantané portatif au propane. Cela est très apprécier par les soirée froide ou venteuse. Alors voici la journée en type !!!! J’espère que ce vous aura intéressé.
Nous sommes arrivés à Whitehall vers 16h00, 6 éclusages plus tard ! Les gars sont allés voir à la marina s’il pouvait remettre notre mât demain mais il ne possédait pas les équipements nécessaires. Alors, on le fera à Van Slooten Marina à Port Henry.
Une fois ammaré, nous avons pu prendre un petit drink entre amis, cela faisait longtemps qu’on avait pas fait ça !!! Ça relaxe vraiment !!! Par contre, on s’est rendu compte que notre bateau était un attrait pour les mouches domestiques, il y en avait vraiment beaucoup ! Fred s’est même amusé à les tuer en groupe !!! 



Après le souper, nous avons eu droit à une douche gratuite au community center !!! On prend toute les douche qui passe car on ne sait pas quand sera la prochaine !!! À notre quai (gratuit) il y a même l’eau et l’électricité si vous en avez de besoin. Nous ne ne l’avons pas pris car nous sommes autonome !!! 

Voilà, je vous reviens demain avec de nouvelles aventures !!! 

La bouée

​17 juillet

Dure nuit, comme il y avait beaucoup de courant la chaîne faisait du bruit et cela nous à réveiller à plusieurs reprises. Comme la nuit a été mouvementé, Fred est retourné dormir un peu pendant que j’étais à la barre. Il m’a aidé à relever l’ancre puis retournait se coucher. Pendant que je quittais notre ancrage (il fallait faire attention car il n’y a pas beaucoup d’eau), je devais passer devant la bouée rouge et je me suis fait surprendre par le courant de 1 noeuds en me penchant pour regarder le GPS celui-ci m’a poussé sur la bouée que je ne voyais pas arriver sur nous vu l’angle mort du dodger… Je l’ai alors percuté… Par chance je n’allais pas vite, 1,5 noeuds, car nous quittions et Fred était encore sur le pont en train de ranger l’ancre. Mais c’est probablement aussi ce qui a fait que je l’ai percuté, si j’étais allée plus vite le courant ne m’aurait pas surprise et j’aurais garder ma trajectoire, mais aurait pû causer beaucoup plus de dommage… Elle a frotté tout le long du bateau… Étendus des dommages: 3 endroits où la rail à une traînée rouge, le coin du BBQ a du rouge et l’arrête du tableau arrière aussi mais rien n’est grave, tout est superficiel même le tableau arrière qui, je crois, n’a même pas perdu sa cire 😉 Fiou…


Fred a pu aller se recoucher par la suite. Comme nous sommes samedi am, il y a beaucoup de traffic sur le Hudson, beaucoup de cruiser qui nous dépasse en faisant une très grosse vague. Conseil pour les gens ayant un cruiser et croisant ou dépassant un voilier de près ou dans un chenail pas large: Ralentir à moitié fait de très grosse vague (les pires), donc soit que vous resté à grande vitesse avec le bateau sorti de l’eau ( ça fait de moins grosse vague que vitesse moyenne), sinon, vous ralentissez vraiment beaucoup à circuler à la même vitesse que nous…. Je crois que les gens disent on va ralentir mais c’est les pires vagues (celles qui font sortir là vaisselles des armoires). Car pour amoindrir vos vagues, nous devons les prendre à 90 degré sinon c’est l’enfer, c’est pourquoi il faut ralentir dans un chenail pas large, de plus, nous avons pas beaucoup de manœuvrabilité si vous prenez en considération que la vitesse moyenne est 5 noeuds et le maximum d’un voilier peut varier de 5 à 8 noeuds. Merci de votre compréhension. 
Aujourd’hui il fait un temps frais, 22 degré. Nous aimerions nous rendre jusqu’à l’écluse #4 et y dormir un peu après (l’endroit où nous avions mis l’ancre en descendant les écluses). Nous avons passé devant la ville de Troy, où l’on peut voir beaucoup de bateau-restaurant ! Nous devrions faire ça à Montréal,ce serait vraiment super !!!


Voici le chalet que Fred aimerait, mais sur le bord d’un lac navigable en voilier !!!


Dans le canal entre les écluses, notre voilier est devenu un lit d’amour pour les libellules !!!! C’était la folie, il y en avait partout !!!!


Maman, j’ai trouvé où vont les outardes !!! L’été les outardes s’en viennent dans le Hudson !!!!


Quand nous sommes arrivés à notre ancrage, nous avons enfin pu se baigner, quelle joie !!!!! Nous avons même pu essayer la technique “comment remonter dans un dinghy!”

​​
​Par la suite, petit drink et souper !!!
À l’heure du dodo, Fred a fait la chasse aux moustiques afin que nous soyons pas piqué cette nuit, en fait surtout Fred car il est un aimant à moustique un peu comme ma belle-maman Martine !!!! 😉


Bonne nuit à tous !!!

Démâtage !

16 juillet
Cette nuit, alors que nous dormions paisiblement au quai, Fred a été somnambule !!! Vers 2h00 am il s’est réveillé, a sorti sa tête par l’écoutille et est parti à la course vers l’entrée du bateau et rendu là il m’a crié: “Jo vient m’aider et vite !” Alors je me lève rapidement et arrive dans l’entrée du bateau et je lui demande ce qui se passe et me dit: “Ah tout est correct !” Je lui demande ce qu’il y avait et me répond rien… Je ne comprends plus rien… Alors il me raconte qu’il rêvait que nous naviguions pendant la nuit sur l’océan avec aucune terre en vue et que j’étais couché. Il est venu me coller qq minutes et s’est endormi. Un bruit sourd le réveilla (dans la réalité un bruit de Harley), se leva la tête et regarda par l’écoutille et vit le quai et des bateaux. Il s’est dit merde on vient y de frapper une marina…. (Dans son rêve) Et c’est alors qu’il est sorti à la course… Ahahahah est pas pire !!! Ok, il va être fâché de lire ça si je ne vous raconte pas ce que j’ai fait deux nuit plus tôt. Je me suis réveillée car j’ai entendu un gros splouch (probablement un grosse vague frappant le bateau) et dans mon rêve Fred barrait et moi je dormais. C’est alors que j’ai cru que Fred venait de tomber à l’eau (dans mon rêve ). Je me suis levé en quatrième vitesse pour aller le secourir et Fred m’attrapa par le bras. Hihihihihi !!!
Donc ce matin, nous sommes prêt pour notre démâtage !!!! J’ai aidé Fred à finaliser les préparatifs puis Mélanie, Marie-Rose et moi partions à la recherche du Walmart !!! Après 20 minutes de marches, nous avons trouvé Walmart, grosse quincaillerie, pharmacie, Dunkin donut, Burger King, … La ville quoi !!!
À notre retour, le démâtage avait bien été et les deux bateaux étaient fait !!!


Nous avons pu quitter vers 13h00 pour faire un bout de chemin car nous n’aimons pas payer pour dormir au quai quand nous pouvons facilement dormir à l’ancre comme nous avons. Rempli notre eau potable hier et fait le pump-out ( il était vraiment dû, car quand on gîte où on flush de émanation se font sentir…).
Nous avons arrêter vers 15h00 pour la nuit car nous avons trouvé une belle petite île avec une plage. On a donc mis l’ancre ! Nous avons voulu aller se mettre un peu à l’abri des vague derrière l’île (l’ancre verte au bas de la carte) et selon nos 2 GPS, il y avait minimum de 7,9 pieds d’eau (et cela est le plus bas d’eau répertorié ). Nous avancions lentement comme à chaque fois où ça indique qu’il y a peu d’eau, tout en gardant les yeux sur le profondimètre. Et tout à coup on voit baisser très vite la profondeur de l’eau: 14-12-10-9-8-7-6 pieds (en l’espace de 45 secondes) Fred a juste eu le temps de mettre le reculons et comme on le sait un First avec une hélice pliante çà recule pas beaucoup et pas vite et soudain le bateau a freiné moelleusement… Nous venions de toucher le fond… (Nous avons un tirant d’eau de 6″2′). Pas de panique c’était moelleux donc possiblement de la vase donc sans danger pour le bateau. Nous l’avons mis du reculons mais rien ne bougeait, ça prit plusieurs tentative avant de sentir le bateau bouger. Donc nous sommes allés nous ancrer un peu plus loin.


Puis nous sommes allés à la plage !!!! Du beau sable doux !!! Nous avons pu profité du reste de l’après-midi tranquillement !!!


Nous sommes aussi allés faire un tour de dinghy vers le petite rivière et en se dirigeant vers là (la zone de 3,9 pieds sur la carte au bas à droite), nous étions dans la zone de 8,9″ et soudain le moteur du dinghy toucha le fond !?!?! Effectivement, j’avais de l’eau mi-mollet… Nous avons tiré le dinghy à pied sur 200m avant de se tanner et rebrousser chemin !!!! Je comprends mieux pourquoi nous nous sommes échoués… Maintenant comment avoir confiance aux cartes GPS ?
Petit souper tranquille puis dodo vers 22h00. Vers 23h00, la courant a changé de bord et nous avons tourné de 180 degré puis un drôle de son nous réveilla. On entendait la chaîne sauter (l’ancre devait avoir décrocher dans le changement de côté et elle cherchait à s’accrocher de nouveau). Alors, comme il arrivait un orage, on s’est levé et avons ré-ancrer notre ancre afin de la solidifier mais nous étions bel et bien encore bien accroché. Heureusement, nous avons une excellente ancre. Bon retournons dormir maintenant !!!

 

image

La douche !!!!!

15 juillet
Bonjour,
Petite nuit bien tranquille à se laisser bercer par de fine vague. Par contre hier soir, nous étions dans le bateau quand soudain on entend jouer de la batterie (drum)… On sort dehors et ce son venait d’un voilier à l’ancre non loin de nous… Mais où peut-il avoir la place pour mettre un drum dans un voilier de maximum 40 pieds !?!?!? Chose certaine, c’est que ça venait de ce voilier orné d’un drapeau de pirate !
Comme ce fut une journée et une soirée super chaude, humide et sans vent, nous avons pris soin d’installer le Windscoop, cette invention est merveilleuse. Elle nous a permis de passer une nuit un peu plus agréable !!!


Ce matin, vers 9h00, nous sommes allés faire un tour de dinghy afin d’aller visiter Kingston, NY. Il y a un petit canal avec beaucoup de marina, mais ici tous les bateaux sont très vieux, nous avons même vu un bateau fonctionnant à la vapeur. Il y avait un petit poêle au centre de son bateau et un paquet de tuyaux en sortant.


Nous avons cherché un “municipal dock” pour mettre le dinghy mais nous n’en avons pas trouvé. Nous avons mis nos dinghy sur un quai et nous avons cherché quelqu’un à qui payer mais l’endroit semble désert et désaffecté… Nous sommes allés marcher mais la ville est beaucoup plus loin et près de l’eau il n’y a pas grand chose.

Nous sommes donc retourné au voilier pour se préparer à continuer notre route. Donc départ pour Catskill ! Nous sommes arrivés à Catskill vers 16h00 et avons préparer le bateau pour le démâtage de demain matin. Par la suite, nous avons eu droit à une douche !!!! Oui oui une douche, vous savez celle dont j’ai rêvée depuis plusieurs jours !!!! Comme il a fait très chaud et humide ces derniers jours et sans possibilité de se baigner, elle est très appréciée !!!!! J’ai même dû me laver les cheveux deux fois plutôt qu’un car l’effet de l’air salé y a fait.
Près de la marina, il ya un Resto avec terrasse sur le bord du canal, nous y sommes allés manger. Fred a pris un repas de Penne aux crevettes à l’ail et moi des fetutcini aux homard et crevettes sur sauce rosée !!!! C’était succulent !!!! De notre table, nous pouvions voir les gens venir s’accoster au quai, je peux vous dire que nous en avoir vu de toutes les couleurs. Un gars avec un bateau à moteur de 20 pieds s’attachant 5 taquets, le gars qui accoste son ponton tout seul et qui accouche ses amarres d’une seule main et ce sans se pencher un peu comme une danse, le gars qui débarque tout son monde et lui aussi débarque sans que son bateau ne soit attacher à un taquet, … Bref, nous avons eu beaucoup de plaisirs à les regarder !!!! Nous avons également eu droit un un superbe coucher de soleil !!!


Par la suite, dodo car une grosse journée demain nous attends !!!

Aujourd’hui journée très humide avec du gros soleil et 38 degré !!

L’humidité !!!

14 juillet
Tout d’abord, bonne fête mes amis Français Bastien et Sophie !!!
Cette nuit vers 2h00, nous nous sommes fait réveiller car il nous pleuvait dessus ( notre écoutille était ouverte), nous avons mis le parapluie d’écoutille et fermer toutes les fenêtres puis nous nous sommes recouchés. Levés vers 7h30 car le départ était prévu pour 8h00. Aujourd’hui, le plan de match, on navigue jusqu’à 15h00 puis on se trouve un ancrage (on fini tôt car se trouver un ancrage bien protégé des vents de la nuit peut prendre qq heures). Ce sera une journée haute en humidité car il y a déjà 90% à 7h30 et il n’y a pas d’apparence de pluie, par contre beaucoup de brouillard.

Comme l’alternateur d’Éric ne fonctionne plus, nous allons passer devant et il pourra suivre notre ligne. Car c’est du acquis (comme l’électricité) on ne se rend pas compte tout ce dont nous dépendons. Ce am, Éric n’a plus de GPS, de profondimètre (profondeur), d’anémomètre (vitesse du vent), … Il garde son électricité pour faire fonctionner son frigo. Il ne peut pas non plus faire recharger son iPad ou l’appareil photo. Par contre, il possède des panneaux solaires, mais que des nuages donc pas de recharge et possède aussi une éolienne mais pas de vent aujourd’hui… Par contre, pour l’aider, nous lui avons fait parvenir des battery pack pour pouvoir recharger son iPad pour avoir accès à un GPS à défaut d’avoir celui du bateau faute de courant. La méthode par excellence est de mettre le tout dans un dry bag et l’attacher d’une amarre et l’envoyer à l’autre bateau !!!

En quittant notre point d’ancrage, nous remarquons beaucoup de poissons à la surface de l’eau en train d’agoniser… Il y a beaucoup de grosse industrie aux alentours au abord du Hudson, il y a peut-être un lien… Chose sûre c’est que j’ai bien fait de ne pas me baigner hier soir.

C’est vraiment une journée très chaude, 37 degré, très humide. Je rêve en ce moment d’une bonne douche, cela fait 10 jours que je n’ai pas pris de douche (ne vous inquiéter pas, on se lave pareille mais rapidement car on doit économiser l’eau mais rien comme le confort d’une douche à relaxer).

Peu de vent, veut aussi dire tangon pour optimiser nos performances et réussir à combattre le courant car présentement, nous avons 1 noeuds de courant contre nous.


Un des d’un à mon chum le long du Hudson, comme il ne se lasse pas grand chose est de compte les wagons de train que nous croissons. À date, le plus long a été 133 wagons !!


Nous avons finalement trouvé un endroit protégé des vents du sud-ouest pour la nuit, nous sommes à Port Ewen, NY ou Kingston, NY. En arrivant, mon chum est allé travailler sur notre moteur de dinghy et après qq minutes il semble fonctionner (du moins jusqu’à la prochaine panne !). Il a faire qq road test et tout semble aller pour le mieux !!!!


Nous venons d’appeler car il faut se rapporter aux douanes tout au long de notre trajet, il y a des points où nous devons nous rapporter mais à toutes les fois les agents qui nous répondent ne semblent pas comprendre pourquoi on appelle du moins un sur deux !!!! Ahhhh les Américains !!!!

En voilier, tous le monde doit avoir un petit poêle Martin, cela est merveilleux !!!! Ça permet de faire à souper à l’extérieur quand ce n’est pas possible sur le BBQ ( exemple du riz, des sauces, …) sans réchauffer l’intérieur du bateau !!!! Merveilleuse invention !!!


Bon petite soirée relaxe à regarder le coucher du soleil !!!


Pour mon papa:

Après souper, on a vu passer un drôle de truc, une forme allongé de 1 pouce de diamètre et d’une longueur de 1 pied et demi, je regarde avec les jumelles et ce ressemble à un serpent. Fred saute alors dans le dinghy ( qui fonctionne !!!!) pour aller voir de plus près et possiblement le récupérer, ça ressemblait d’une gros serpent… Une fois arrivé à côté, Fred trouvait que cela ressemblait de plus en plus à un serpent mais finalement une branche !!!!! Ahahahahah une branche, que nous sommes nonos !!!!

Le chemin du retour

13 juillet
Hier soir, pour s’endormir, il ventait beaucoup, 15 noeuds. Ça prit un bon moment avant que je m’endorme mais Fred lui, a tombé comme une roche, le chanceux !!!! Par contre, passé minuit, le vent à tombé et nous avons pu dormir paisiblement attaché au Mooring. Malgré que nous sommes attachés au Mooring, nous mettons une alarme de dérive quand même (alarme qui va sonner quand ton bateau a bouger du nombre de pieds que tu lui a demandé, c’est rassurant pour la madame !!!) car on ne connaît pas l’état des Mooring, sont-ils en bon état ou non. Rappelez-vous le Mooring à la marina 79th Street Boat Basin qui a céder…. Nous avons largué les amarres vers 6h30 direction Yonkers, NY.

Tout va pour le mieux, nous sommes dans notre horaire et les courants sont en notre faveur tel qu’étudié la veille !!!!! Nous sommes arrivés dans Hell Gates vers 9h30, le courant était bon pour nous, nous faisons jusqu’à 10.2 noeuds sur le GPS, la vitesse la plus vite que nous avons jamais été !!!! Wow le paysage défilait rapidement, on se croirait en Cruiser !!!! Bon ok, un cruiser ça va ben plus vite que ça, mais c’était vite pour nous !!!! J’ai même voulu vous prendre une photo mais c’est dans ces temps là que plus aucuns appareils photos ne veut fonctionner…. Par contre, en voici quelques unes que j’ai pris pour mon amie Catherine qui a pris mes messages téléphoniques ce matin et c’était son cadeau de remerciement !!!


L’édifice de l’ONU


Vers 15h00, arrivé à Yonkers au quai municipal gratuit, il n’y avait de la place que pour un seul de nos deux voiliers ( nous ou Éric), alors nous avons décider de continuer notre chemin vers un meilleur endroit. Trois heures plus tard, nous avons terminer notre trajet dans une petite baie à Stony Point, NY.


En préparant le souper, je me suis fait un mojito au melon d’eau !!!! Un vrai délice au soleil !!!! Fred, lui, est allé chez Éric l’aider à trouver la problématique de l’alternateur qui ne fonctionne plus. Aujourd’hui encore une journée splendide, gros soleil et 36 degré !!!! J’aurais aimé me baigné mais je me retient car je trouve que nous sommes encore trop dans le Husdon et je n’ai pas confiance en la propreté de l’eau.


Et oui, malheureusement, nous sommes sur le chemin du retour car beaucoup de travail nous attend ( non je ne parle pas du bureau là), nous devons démâter, traverser 12 écluses et remâter le bateau, donc nous nous sommes gardés qq jours de repos dans notre magnifique Lac Champlain.
Nous aimerions savoir qui nous alors, manifestez-vous !!!! On est bien curieux de savoir qui nous lis !!!
Pour mon ami Martin qui doit avoir beaucoup de temps à tuer vu sa convalescence:

Pour mon petit frère:


Pour mon papa:

Une gang de jeune qui voyage sur ce bateau !!!

Joëlle et Frédéric